Livres de contrôle de gestion 🔝

Vous cherchez un livre de contrôle de gestion cependant vous n’avez pas encore décidé lequel choisir?

Pour cette raison Livres a lire a élaboré pour toi une liste des de tous les temps livres disponibles en ligne.

🏆 Meilleuers livres de contrôle de gestion du moment: notre sélection

Contrôle de gestion: 99 fiches opérationnelles (Les fiches outils)

Contrôle de gestion: 99 fiches opérationnelles (Les fiches outils)
2 Critiques

  • Selmer, Caroline (Author)

DCG 11 Contrôle de gestion - Manuel - 2e éd.

DCG 11 Contrôle de gestion - Manuel - 2e éd.
2 Critiques

  • Duparc, Romaric (Author)

DCG 11 - Contrôle de gestion - Manuel et applications

DCG 11 - Contrôle de gestion - Manuel et applications
13 Critiques

  • Margotteau, Eric (Author)

Le grand livre du contrôle de gestion

Le grand livre du contrôle de gestion

  • Marie-Noëlle Desiré-Luciani (Author)

Airline Operations Control

Airline Operations Control

  • Bruce, Peter J. (Author)

🥇Meilleuer livre de contrôle de gestion: l’incontournable

Sélectionnez le meilleur livre de contrôle de gestion pourrait être un peu plus complexe que semble. Cela dit, basé sur notre jugement, DCG 11 Contrôle de gestion au prix de 37,90 EUR est le meilleur livre présent à vendre :

Meilleuer
DCG 11 Contrôle de gestion - Manuel - 2e éd.
2 Critiques

DCG 11 Contrôle de gestion - Manuel - 2e éd.

  • Duparc, Romaric (Author)

Pourquoi acheter livres de contrôle de gestion en ligne?

Aujourd’hui, la majorité d’entre nous recherche sur le Web livre de contrôle de gestion avant d’acheter un produit. Il y a une multitude de sites e-commerce spécifiques sur Économie mais, grâce à notre classement, vous procurer livres de contrôle de gestion ne prendra que quelques clics. D’ailleurs, vous pourrez facilement consulter les retours d’autres consommateurs. Nous proposons uniquement les produits qui ont obtenu les meilleures notes.

Livraison à domicile

Achetez votre livre en quelques secondes depuis votre smartphone, votre tablet ou votre notebook et recevez votre produit rapidement chez vous. Bénéficiez de la chance de vous faire livrer votre commande sans devoir vous rendre en magasin. Le produit sera livré chez vous au plus vite. Les frais d’expédition sont inclus dans la grande majorité des produits que nous choisissons. Pour des milliers de produits Prime la livraison sera effectuée en 24/48 heures.

 

Le contrôle de gestion (CDG) est une fonction qui vise à répondre aux questions des managers pour mettre en œuvre la stratégie de l’organisation. Concrètement, cela se traduit par la formulation de simulations d’investissement ou placement de marché afin de réaliser des prévisions. Ceci permet alors de mieux définir les objectifs, en mettant en place les moyens, en comparant les performances passées et futures et les objectifs, en ajustant les objectifs et les moyens[2].

Il s’inscrit dans une démarche de contrôle global de l’organisation (généralement l’entreprise) afin d’en maîtriser le fonctionnement et s’applique pour cela également aux consignes et procédures de travail suivies afin d’en vérifier le bien-fondé. De façon générale, Il vise à faciliter le pilotage et la régulation du fonctionnement de l’entreprise (par anticipation, alerte ou rétroaction).

Le contrôleur de gestion pense, propose et élabore des outils de gestion au service du management de l’organisation. Il permet de procéder à des évaluations de la performance, c’est-à-dire de l’efficience, de l’efficacité, des synergies, des gains de productivité et de la flexibilité. Si l’appréciation de la rentabilité reste généralement du ressort de l’analyse financière et des investisseurs (hedge funds, asset manager, OPCVM, petits porteurs, private equity, fonds souverains…) certaines approches telles que le tableau de bord prospectif (balanced scorecard) permettent d’anticiper son évolution future au regard des performances passées.

Le contrôle de gestion permet le contrôle, la mesure, la gestion et l’analyse de l’activité d’une organisation. Des indicateurs seront suivis (mesurés) ainsi que l’écart de la situation (réelle) avec le but visé (valeur cible, budget à respecter). Il s’agit d’un contrôle non seulement au sens de vérification (évaluation), mais aussi au sens de pilotage (conduite), même si cette notion est porteuse d’une vision idéologique parfois critiquée (ou approuvée). Le credo discutable du contrôle de gestion est qu’on ne pilote que ce que l’on mesure, ou dit autrement “ce qui n’est pas mesuré ne peut être géré”. La mesure est donc capitale car elle permet le contrôle de la (bonne) gestion. Il existe cependant d’autre leviers de contrôle avec la prescription formelle de comportement (contrôle par les comportements) ou informelle (contrôle par la culture).

Afin d’améliorer le niveau d’intégration et la structure de l’organisation, le contrôle de gestion est parfois (souvent) aidé d’un progiciel de gestion intégré (PGI, ou Enterprise Resource Planning). Sur ce système d’information de gestion le contrôleur de gestion puise selon ses besoins dans la comptabilité analytique, la comptabilité générale, la GPAO (Gestion de Production Assistée par Ordinateur), l’administration des ventes et les différents services: achats, production, reprographie… Les PGI représentent cependant des solutions lourdes et souvent difficilement maniables de telle sorte que des outils périphériques s’avèrent nécessaires bien que coûteux (outils d’informatique décisionnelle, de calcul de coûts, de tableaux de bord, web applications).

Il existe deux profils principaux de contrôleurs. Il est le plus souvent fait référence au cadre issu d’une formation en management avec une spécialisation en comptabilité et contrôle de gestion. Cependant, de nombreux ingénieurs occupent également cette fonction. C’est un moyen pour ces ingénieurs d’évoluer depuis des fonctions techniques vers des fonctions managériales en s’initiant aux logiques financières. Leur compréhension de la technique est aussi une garantie de la qualité des outils de pilotage proposés.

En France, l’association nationale des directeurs financiers et de contrôle de gestion (DFCG) rassemble depuis 1964 les professionnels du contrôle de gestion.