Livres sur la dĂ©sobĂ©issance civile 🔝

Vous cherchez un livre sur la désobéissance civile cependant vous ne savez toujours pas lequel choisir?

Ne vous inquiétez pas Livres a lire a préparé pour toi une classement des que vous devez absolument avoir livres achetables sur Amazon.

🏆 Meilleuers livres sur la dĂ©sobĂ©issance civile Ă  lire: notre sĂ©lection

La désobéissance civile

La désobéissance civile
13 Critiques

  • Thoreau, Henry-David (Author)

La désobéissance civile

La désobéissance civile
192 Critiques

  • Thoreau, Henry David (Author)

La Désobéissance Civile: édition bilingue anglais/français (+ lecture audio intégrée)

La Désobéissance Civile: édition bilingue anglais/français (+ lecture audio intégrée)
226 Critiques

  • Thoreau, Henry David (Author)

Désobéissance civile et démocratie: Sur la justice et la guerre

Désobéissance civile et démocratie: Sur la justice et la guerre
4 Critiques

  • Zinn, Howard (Author)

La souveraineté invisible: Perspectives sur une humanité qui vient

La souveraineté invisible: Perspectives sur une humanité qui vient

  • Buber, Martin (Author)

đŸ„‡Meilleuer livre sur la dĂ©sobĂ©issance civile: l’incontournable

SĂ©lectionnez le meilleur livre sur la dĂ©sobĂ©issance civile pourrait ĂȘtre plus compliquĂ© que vous croyez. Cela dit, basĂ© sur notre jugement, La dĂ©sobĂ©issance civile au prix de 3,00 EUR rĂ©sultats le meilleur livre disponible Ă  vendre :

Meilleuer
La désobéissance civile
13 Critiques

La désobéissance civile

  • Thoreau, Henry-David (Author)

Pourquoi acheter livres sur la désobéissance civile online?

De nos jours, la plupart d’entre nous recherche sur internet le mot-clĂ© livre sur la dĂ©sobĂ©issance civile avant d’acquĂ©rir un produit. Il existe des centaines de sites ecommerce spĂ©cifiques sur SociĂ©tĂ© toutefois, grĂące Ă  notre classement, acquĂ©rir livres sur la dĂ©sobĂ©issance civile sera une histoire de quelques clics. En plus, vous pourrez rapidement vĂ©rifier les opinions d’autres acheteurs. Nous sĂ©lectionnons uniquement les produits qui ont obtenu les meilleures critiques.

Livraison Ă  domicile

Commandez votre livre en quelques clics depuis votre mobile, votre tablet ou votre ordinateur portable et recevez votre commande au plus vite Ă  votre domicile. BĂ©nĂ©ficiez de la l’opportunitĂ© de recevoir votre commande sans effort. Le produit commandĂ© sera livrĂ© directement chez vous en peu de temps. Les coĂ»ts de livraison sont gratuit dans la plupart des offres que nous proposons. Pour les produits Prime la livraison sera effectuĂ©e en 24/48 heures.

 

La dĂ©sobĂ©issance civile est le refus assumĂ© et public de se soumettre Ă  une loi, un rĂšglement, une organisation ou un pouvoir jugĂ© inique par ceux qui le contestent, tout en faisant de ce refus une arme de combat pacifique. Le terme fut crĂ©Ă© par l’AmĂ©ricain Henry David Thoreau dans son essai La DĂ©sobĂ©issance civile, publiĂ© en 1849, Ă  la suite de son refus de payer une taxe destinĂ©e Ă  financer la guerre contre le Mexique. Si la dĂ©sobĂ©issance civile est une forme de rĂ©volte ou de rĂ©sistance, elle se distingue pourtant de la rĂ©volte au sens classique. La rĂ©volte classique tend Ă  opposer la violence Ă  la violence. La dĂ©sobĂ©issance civile, plus subtile, refuse d’ĂȘtre complice d’un pouvoir jugĂ© illĂ©gitime et de nourrir ce pouvoir par sa propre coopĂ©ration. Le principe mĂȘme du pouvoir politique pourrait rendre possible l’efficacitĂ© de cette action.

L’idĂ©e de la rĂ©sistance Ă  une loi injuste a existĂ© bien avant le XIXe siĂšcle. On peut la faire remonter Ă  la jus resistendi (« droit de rĂ©sistance ») du droit romain et, dĂšs les XVIe et XVIIe siĂšcles, Ă  l’Ɠuvre de philosophes comme Francisco SuĂĄrez ou Étienne de La BoĂ©tie. Ce dernier montre dans le Discours de la servitude volontaire que le pouvoir d’un État repose entiĂšrement sur la coopĂ©ration de la population. Ainsi, dĂšs l’instant oĂč la population refuse d’obĂ©ir, l’État n’a plus de pouvoir. Un peuple peut donc rĂ©sister sans violence par la dĂ©sobĂ©issance et provoquer l’effondrement d’un État illĂ©gitime, car, disait-il, le pouvoir le plus fĂ©roce tire toute sa puissance de son peuple. Encore faut-il une prise de conscience gĂ©nĂ©rale et le courage des premiers militants pour que ce principe puisse ĂȘtre efficace. C’est principalement Gandhi en Inde, Martin Luther King aux États-Unis, Mandela en Afrique du Sud, les Grands-MĂšres de la Place de Mai en Argentine et la contestation du pouvoir soviĂ©tique dans les annĂ©es 1980 qui en ont montrĂ© l’efficacitĂ©.

Le principe est utilisĂ© aujourd’hui au sein des dĂ©mocraties pour lutter contre certaines lois lorsque les militants estiment que la lĂ©galitĂ©, qui dĂ©pend de la majoritĂ© et / ou d’une certaine inertie, ne parviendra pas Ă  modifier ces lois. La dĂ©sobĂ©issance est illĂ©gale par dĂ©finition, mais est en principe non violente. Cependant, certaines actions en France ont revendiquĂ© la dĂ©gradation de biens privĂ©s (par exemple les faucheurs volontaires). Certains ne voient dans ces actions que la dĂ©gradation de biens ou la rĂ©sistance d’individus ou de groupes isolĂ©s, mais d’autres y voient un acte salutaire d’action directe de dĂ©sobĂ©issance civile visant Ă  faire modifier la politique des autoritĂ©s.