Livres sur Jacques Chirac 🔝

Vous avez cherchĂ© un livre sur Jacques Chirac mais vous ĂȘtes en train de dĂ©cider lequel choisir?

Pas de problÚme Livres a lire a élaboré pour vous une classement des meilleurs livres disponibles sur Amazon.

🏆 Meilleuers livres sur Jacques Chirac : notre sĂ©lection

Le Petit Livre des grandes citations de Jacques Chirac

Le Petit Livre des grandes citations de Jacques Chirac
41 Critiques

  • DUBAR, David (Author)

Le Roman des Chirac

Le Roman des Chirac
41 Critiques

  • FELTIN-PALAS, Michel (Author)

Rapport de la Commission d'enquĂȘte sur les activitĂ©s du service d'action civique (1)

Rapport de la Commission d'enquĂȘte sur les activitĂ©s du service d'action civique (1)
5 Critiques

  • Commission d'enquĂȘte sur les activitĂ©s du Service d'action civique (Author)

Lot de 50 livres et ouvrages de et sur Jacques Chirac

Lot de 50 livres et ouvrages de et sur Jacques Chirac

  • jacques chirac (Author)

Sur un malentendu

Sur un malentendu

  • Vendroux, Jacques (Author)

đŸ„‡Meilleuer livre sur Jacques Chirac: le plus conseillĂ©

Choisissez le meilleur livre sur Jacques Chirac peut ĂȘtre plus complexe que vous pensez. Pourtant, basĂ© sur notre opinion, Lot de 50 livres et au prix de 200,00 EUR rĂ©sultats le meilleur livre disponible Ă  vendre :

Meilleuer
Lot de 50 livres et ouvrages de et sur Jacques Chirac

Lot de 50 livres et ouvrages de et sur Jacques Chirac

  • jacques chirac (Author)

Pourquoi acheter livres sur Jacques Chirac en ligne?

Aujourd’hui, beaucoup d’entre nous recherche sur Google livre sur Jacques Chirac avant d’acquĂ©rir un produit. Il existe une multitude de sites ecommerce spĂ©cialisĂ©s dans Politique cependant, en utilisant notre sĂ©lection, vous procurer livres sur Jacques Chirac nĂ©cessitera seulement quelques clics. En plus, vous pourrez rapidement consulter les avis d’autres acheteurs. Nous proposons exclusivement les produits qui ont reçu les meilleures critiques.

Livraison Ă  domicile

Achetez votre livre en quelques secondes depuis votre tĂ©lĂ©phone, votre tablette ou votre notebook et recevez votre commande rapidement Ă  votre domicile. Profitez de la chance de recevoir votre commande sans devoir vous rendre en magasin. Le produit commandĂ© sera livrĂ© directement Ă  votre domicile sous peu. Les frais d’expĂ©dition sont gratuit dans la grande majoritĂ© des produits que nous proposons. Pour les produits Prime cela sera fait en 24/48 heures.

 

Jacques Chirac (/ʒak ʃiʁak/

Écouter), nĂ© le Ă  Paris et mort le dans la mĂȘme ville, est un haut fonctionnaire et homme d’État français. Il est Premier ministre de 1974 Ă  1976 puis de 1986 Ă  1988 et prĂ©sident de la RĂ©publique de 1995 Ă  2007.

AprĂšs des Ă©tudes Ă  l’Institut d’Ă©tudes politiques de Paris et Ă  l’École nationale d’administration (ENA), il rejoint en 1962 le cabinet de Georges Pompidou, alors Premier ministre, comme chargĂ© de mission.

Élu dĂ©putĂ© de la CorrĂšze au sein de la majoritĂ© de droite et nommĂ© plusieurs fois secrĂ©taire d’État ou ministre Ă  partir de 1967, il est choisi comme Premier ministre par ValĂ©ry Giscard d’Estaing en 1974, notamment Ă  la suite de l’appel des 43. Deux ans plus tard, entretenant de mauvaises relations avec celui-ci, il dĂ©missionne de Matignon et lance le Rassemblement pour la RĂ©publique (RPR), un parti politique se rĂ©clamant du gaullisme. Tout en poursuivant sa carriĂšre d’Ă©lu en CorrĂšze, il devient maire de Paris en 1977 et se prĂ©sente Ă  l’élection prĂ©sidentielle de 1981, oĂč il participe Ă  l’échec du prĂ©sident sortant.

Il exerce Ă  nouveau la fonction de Premier ministre de 1986 Ă  1988, sous la prĂ©sidence du socialiste François Mitterrand : il est ainsi le premier chef du gouvernement d’une cohabitation sous la Ve RĂ©publique et, par la mĂȘme occasion, la seule personnalitĂ© politique sous ce mĂȘme rĂ©gime ayant assumĂ© par deux fois la charge de Premier ministre. Il est battu au second tour de l’élection prĂ©sidentielle de 1988 face au prĂ©sident sortant, puis prend la tĂȘte de l’opposition, bien que confrontĂ© par la suite Ă  la popularitĂ© croissante d’Édouard Balladur.

À l’issue de l’élection prĂ©sidentielle de 1995, il est Ă©lu chef de l’État avec 52,6 % au second tour, face au socialiste Lionel Jospin. Le dĂ©but de son premier mandat est marquĂ© par une rĂ©forme des retraites et de la SĂ©curitĂ© sociale qui est massivement contestĂ©e et en partie abandonnĂ©e, et par la reconnaissance de la responsabilitĂ© de l’État français dans la dĂ©portation des Juifs au cours de l’Occupation. À la suite de la dissolution manquĂ©e de l’AssemblĂ©e nationale en 1997, il est contraint Ă  une cohabitation avec Lionel Jospin, lors de laquelle a notamment lieu un rĂ©fĂ©rendum instaurant le quinquennat prĂ©sidentiel : Jacques Chirac est ainsi le dernier prĂ©sident de la Ve RĂ©publique Ă  avoir effectuĂ© un septennat.

Lors de l’Ă©lection prĂ©sidentielle de 2002, il est rĂ©Ă©lu pour cinq ans avec 82,2 % des voix au second tour, bĂ©nĂ©ficiant d’un « front rĂ©publicain » face au candidat du Front national, Jean-Marie Le Pen. Pendant son second mandat, aprĂšs avoir lancĂ© l’Union pour un mouvement populaire (UMP), il prend la tĂȘte de l’opposition internationale Ă  la guerre d’Irak lancĂ©e par George W. Bush, et s’implique pour le « oui » dans le rĂ©fĂ©rendum de 2005 sur la Constitution europĂ©enne, qui se solde par la victoire du « non ». À la fin de sa prĂ©sidence, confrontĂ© Ă  une faible popularitĂ© ainsi qu’Ă  une succession d’Ă©checs Ă©lectoraux et affaibli par un accident vasculaire cĂ©rĂ©bral en 2005, il renonce Ă  briguer un troisiĂšme mandat.

RetirĂ© de la vie politique, il siĂšge jusqu’en 2011 au Conseil constitutionnel, dont il est membre de droit en tant qu’ancien prĂ©sident de la RĂ©publique. Mis en cause dans de nombreuses affaires judiciaires pendant sa carriĂšre, il a bĂ©nĂ©ficiĂ© de son immunitĂ© prĂ©sidentielle, mais reste aprĂšs son dĂ©part de l’ÉlysĂ©e poursuivi dans l’affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris, dans le cadre de laquelle il est condamnĂ© Ă  deux ans d’emprisonnement avec sursis en 2011, ce qui fait de lui le premier chef de l’État français Ă  ĂȘtre condamnĂ© en justice. Malade, il effectue sa derniĂšre apparition publique en 2014.

Durant son parcours politique, il se montre changeant du point de vue idĂ©ologique. EngagĂ© Ă  gauche dans sa jeunesse, il est gĂ©nĂ©ralement considĂ©rĂ© comme gaulliste et classĂ© Ă  droite de l’Ă©chiquier politique, bien que certains observateurs qualifient sa pratique du pouvoir de radicale-socialiste.