Livres sur la schizophrĂ©nie 🔝

Vous cherchez un livre sur la schizophrénie mais vous ne savez toujours pas lequel choisir?

Ne vous inquiétez pas Livres a lire a préparé pour vous une liste des que vous devriez lire livres disponibles sur Amazon.

🏆 Meilleuers livres sur la schizophrĂ©nie Ă  lire: comparatif et avis

La schizophrénie: Idées reçues sur une maladie de l'existence

La schizophrénie: Idées reçues sur une maladie de l'existence
3 Critiques

  • Granger, Bernard (Author)

Un autre regard sur la schizophrénie

Un autre regard sur la schizophrénie
7 Critiques

  • BottĂ©ro, Alain (Author)

100 Questions Réponses Sur la Schizophrénie

100 Questions Réponses Sur la Schizophrénie
11 Critiques

  • Bindler, Louis (Author)

Les troubles schizophréniques

Les troubles schizophréniques
21 Critiques

  • Gourion, David (Author)

Essais sur la schizophrénie et le traitement des psychoses: Tome 1, L'impossible réalité

Essais sur la schizophrénie et le traitement des psychoses: Tome 1, L'impossible réalité
3 Critiques

  • Michaud, Ginette (Author)

đŸ„‡Meilleuer livre sur la schizophrĂ©nie: le plus conseillĂ©

SĂ©lectionnez le meilleur livre sur la schizophrĂ©nie pourrait ĂȘtre plus difficile que vous croyez. Cela dit, basĂ© sur notre jugement, Demain j'Ă©tais folle: Un voyage au prix de 18,00 EUR rĂ©sultats le meilleur livre prĂ©sent sur Amazon :

Meilleuer
Demain j'étais folle: Un voyage en schizophrénie
40 Critiques

Demain j'étais folle: Un voyage en schizophrénie

  • Lauveng, Arnhild (Author)

Pourquoi acheter livres sur la schizophrénie en ligne?

De nos jours, la plupart d’entre nous recherche sur internet le terme livre sur la schizophrĂ©nie avant d’acheter un produit. Il y a une multitude de sites e-commerce spĂ©cialisĂ©s dans Psychologie toutefois, avec notre classement, acheter livres sur la schizophrĂ©nie nĂ©cessitera seulement quelques clics. D’ailleurs, vous pourrez rapidement consulter les avis d’autres acheteurs. Nous achetons uniquement les produits qui ont obtenu les meilleures critiques.

Livraison Ă  domicile

Commandez votre livre confortablement depuis votre mobile, votre tablet ou votre ordinateur portable et recevez votre commande au plus vite Ă  votre domicile. Profitez de la l’opportunitĂ© de vous faire livrer votre commande sans effort. Le produit est livrĂ© chez vous en peu de temps. Les coĂ»ts de livraison sont gratuit dans la plupart des offres que nous proposons. Pour des milliers de produits Prime la livraison sera effectuĂ©e en 24/48 heures.

 

La schizophrĂ©nie est un trouble mental sĂ©vĂšre et chronique appartenant Ă  la classe des troubles psychotiques. Ce trouble apparaĂźt gĂ©nĂ©ralement au dĂ©but de l’Ăąge adulte (entre environ 15 et 30 ans). Sa prĂ©valence mĂ©diane est de 0,46 ‰ pour la prĂ©valence ponctuelle, 0,33 ‰ pour la prĂ©valence de pĂ©riode, 0,4 ‰ pour la prĂ©valence Ă  vie et 0,72 ‰ pour le risque morbide Ă  vie,. Comme les autres psychoses, la schizophrĂ©nie se manifeste par une perte de contact avec la rĂ©alitĂ© et une anosognosie, c’est-Ă -dire que la personne qui en souffre n’a pas conscience de sa maladie (en tout cas pendant les pĂ©riodes aiguĂ«s). Cette particularitĂ© rend difficile l’acceptation du diagnostic par la personne schizophrĂšne et son adhĂ©sion Ă  la thĂ©rapie mĂ©dicamenteuse[3].

Les symptĂŽmes les plus faciles Ă  repĂ©rer par l’entourage se manifestent dans le domaine de l’altĂ©ration du processus sensoriel (hallucinations, qui peuvent se manifester dans tous les domaines sensoriels) et du fonctionnement de la pensĂ©e (idĂ©es dĂ©lirantes oĂč dĂ©lire, par exemple idĂ©es de rĂ©fĂ©rence, de grandeur, de persĂ©cution etc ou une dĂ©sorganisation de la pensĂ©e), souvent accompagnĂ©s par des troubles du comportement. La personne schizophrĂšne peut entendre des voix qui la critiquent ou commentent ses actions (hallucinations auditives). Elle peut aussi voir des objets ou des entitĂ©s en rĂ©alitĂ© absents (hallucinations visuelles). Elle peut accorder Ă  des Ă©lĂ©ments de l’environnement des significations excentriques ou croire qu’ils ciblent sa personne, en dehors de tout lien logique. Typiquement, la personne schizophrĂšne a l’impression d’ĂȘtre contrĂŽlĂ©e par une force extĂ©rieure, de ne plus ĂȘtre maĂźtresse de sa pensĂ©e ou d’ĂȘtre la cible d’un complot Ă  la finalitĂ© mal circonscrite.

Moins Ă©vidents mais Ă©galement invalidants sont les symptĂŽmes de type nĂ©gatif, surtout l’avolition et la rĂ©duction de l’expression Ă©motionnelle.

Le DSM V, Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, demande aussi pour un diagnostic de schizophrĂ©nie une fonctionnalitĂ© significativement diminuĂ©e en lien avec les symptĂŽmes, dans le domaine personnel et/oĂč professionnel (par exemple le travail, l’Ă©cole, les relations aux autres, la capacitĂ© de s’autogĂ©rer).

C’est une maladie complexe par le nombre de symptĂŽmes possiblement prĂ©sents, et par la variabilitĂ© interindividuelle de cette maladie. Il existe des mĂ©thodes pour Ă©tablir le diagnostic de maniĂšre rigoureuse, bien que, comme tout diagnostic, il puisse y avoir dans de rares cas une incertitude sur ce dernier.

La schizophrĂ©nie s’accompagne aussi gĂ©nĂ©ralement d’une altĂ©ration du fonctionnement cognitif (troubles de l’attention, de la mĂ©moire de travail, des fonctions exĂ©cutives) affectif et social (rĂ©duction des Ă©motions, inversion affective ou labilitĂ© Ă©motionnelle avec fort impact dans les relations aux autres). Les troubles peuvent atteindre le rapport Ă  son corps, la rĂ©gulation des Ă©motions, la capacitĂ© Ă  entreprendre ou planifier des actions centrĂ©es sur des buts, la volontĂ©.

L’espĂ©rance de vie des personnes touchĂ©es est estimĂ©e infĂ©rieure de 12 Ă  15 ans Ă  l’espĂ©rance de vie moyenne, Ă  cause du risque plus Ă©levĂ© de problĂšmes de santĂ© (liĂ© Ă  la pathologie ou Ă  son traitement) et d’un plus fort taux de suicide (risque absolu de 5 %,,,).

Les sous-types reconnus sont : la schizophrénie simple, hébéphrénique ou désorganisée, héboïdophrénique, paranoïde (forme la plus fréquente), catatonique, résiduelle, non-différenciée.

Les causes de la schizophrĂ©nie et les facteurs provoquant ou prĂ©cipitant les phases aiguĂ«s restent mal compris. Une prĂ©disposition gĂ©nĂ©tique est documentĂ©e, mais il est presque certain que d’autres facteurs doivent entrer en interaction avec cette prĂ©disposition pour faire Ă©clore la maladie. Par exemple de nombreuses infections sont significativement plus prĂ©sentes chez les patients schizophrĂšnes et d’autres dĂ©rĂšglements du systĂšme immunitaire comme un lien avec des maladies auto-immunes laisse supposer que le systĂšme immunitaire et peut-ĂȘtre les infections ont un rĂŽle dans la maladie. Chez le schizophrĂšne, la consommation de drogues, d’alcool et l’exposition Ă  des stimulations sociales ou Ă©motionnelles invasives prĂ©cipitent les phases aiguĂ«s de la maladie.

La schizophrĂ©nie est couramment traitĂ©e par des mĂ©dicaments antipsychotiques (neuroleptiques) prĂ©venant les phases aiguĂ«s ou diminuant l’intensitĂ© des symptĂŽmes. Certaines formes de psychothĂ©rapie et de soutien Ă©ducatif sont prodiguĂ©es car elles favorisent le maintien de la personne dans la communautĂ© et au travail. Dans les cas les plus sĂ©vĂšres — lorsque l’individu prĂ©sente un risque pour lui-mĂȘme ou pour les autres —, une hospitalisation sans consentement peut ĂȘtre nĂ©cessaire. Cependant, seule une petite minoritĂ© de personnes souffrant de troubles mentaux adopte un comportement dangereux pour les autres.

Selon l’Organisation mondiale de la santĂ©, les personnes atteintes de schizophrĂ©nie sont sujettes Ă  des violations des droits de l’homme, tant dans les Ă©tablissements de santĂ© mentale que dans les communautĂ©s. La stigmatisation de ce trouble est Ă©levĂ©e. Cela contribue Ă  la discrimination, qui peut Ă  son tour limiter l’accĂšs aux soins de santĂ© gĂ©nĂ©raux, Ă  l’Ă©ducation, au logement et Ă  l’emploi.