Livres sur Charles de Gaulle 🔝

Vous cherchez un livre sur Charles de Gaulle mais vous n’avez pas encore dĂ©cidĂ© lequel choisir?

Pour cette raison Livres a lire a élaboré pour toi une classement des de tous les temps livres achetables sur Amazon.

🏆 Meilleuers livres sur Charles de Gaulle du moment: guide d’achat

Charles de Gaulle (Poche)

Charles de Gaulle (Poche)
12 Critiques

  • Ollivier, Jean-Paul (Author)

Le fil de l'épée

Le fil de l'épée
213 Critiques

  • Gaulle, Charles de (Author)

De Gaulle

De Gaulle
729 Critiques

  • Amazon Prime Video (Video on Demand)
  • Lambert Wilson, Isabelle CarrĂ©, Andrew Bicknell (Actors)
  • Gabriel Le Bomin (Director)

Lot de 12 livres de et sur Charles de Gaulle

Lot de 12 livres de et sur Charles de Gaulle

  • collectif (Author)

You'll live. Only the best get killed. -Charles de Gaulle: Notebook with Quotes | Notebook with best Quotes|Notebook Gift | 120 Pages 6''x 9''

You'll live. Only the best get killed. -Charles de Gaulle: Notebook with Quotes | Notebook with best Quotes|Notebook Gift | 120 Pages 6''x 9''

  • Tramosky, Med (Author)

đŸ„‡Meilleuer livre sur Charles de Gaulle: le bestseller absolu

SĂ©lectionnez le meilleur livre sur Charles de Gaulle pourrait ĂȘtre plus compliquĂ© que semble. Pourtant, basĂ© sur opinion des lecteurs, DĂ©couvrir Comprendre DE GAULLE au prix de 25,00 EUR est le meilleur livre disponible en ligne :

Meilleuer
DĂ©couvrir Comprendre DE GAULLE
9 Critiques

DĂ©couvrir Comprendre DE GAULLE

  • KerhervĂ©, Alain (Author)

Pourquoi acheter livres sur Charles de Gaulle online?

Aujourd’hui, beaucoup d’entre nous recherche sur le Web le mot-clĂ© livre sur Charles de Gaulle avant d’acheter un produit. Il y a une multitude de sites ecommerce spĂ©cifiques sur Histoire mais, en utilisant notre sĂ©lection, acheter livres sur Charles de Gaulle sera une histoire de quelques clics. Aussi, vous pourrez rapidement vĂ©rifier les opinions d’autres consommateurs. Nous recommandons uniquement les produits qui ont reçu les meilleures critiques.

Livraison Ă  domicile

Commandez votre livre en quelques clics depuis votre tĂ©lĂ©phone, votre tablet ou votre laptop et recevez votre commande au plus vite Ă  votre domicile. Profitez de la l’opportunitĂ© de vous faire livrer votre commande sans vous dĂ©placer en magasin. Le produit commandĂ© sera livrĂ© Ă  votre domicile en peu de temps. Les coĂ»ts de livraison sont offerts dans la plupart des offres que nous sĂ©lectionnons. Pour les produits Prime cela sera fait en 24/48 heures.

 

Charles de Gaulle (/ʃaʁl də ÉĄol/

Écouter), communĂ©ment appelĂ© le gĂ©nĂ©ral de Gaulle ou parfois simplement le GĂ©nĂ©ral, nĂ© le Ă  Lille et mort le Ă  Colombey-les-Deux-Églises, est un militaire, rĂ©sistant, homme d’État et Ă©crivain français.

Il est notamment chef de la France libre puis dirigeant du ComitĂ© français de libĂ©ration nationale pendant la Seconde Guerre mondiale, prĂ©sident du Gouvernement provisoire de la RĂ©publique française de 1944 Ă  1946, prĂ©sident du Conseil des ministres de 1958 Ă  1959, instigateur de la CinquiĂšme RĂ©publique, fondĂ©e en 1958, et prĂ©sident de la RĂ©publique de 1959 Ă  1969, Ă©tant le premier Ă  occuper la magistrature suprĂȘme sous ce rĂ©gime.

ÉlevĂ© dans une culture de grandeur nationale, Charles de Gaulle choisit une carriĂšre d’officier. Au cours de la PremiĂšre Guerre mondiale, il est blessĂ© et fait prisonnier. Par la suite, il sert et publie dans l’entourage de Philippe PĂ©tain, prĂŽnant auprĂšs de personnalitĂ©s politiques l’usage des divisions de blindĂ©s dans la guerre contemporaine. En , alors colonel, il est placĂ© Ă  la tĂȘte d’une division blindĂ©e et mĂšne plusieurs contre-attaques pendant la bataille de France ; il est dans la foulĂ©e promu gĂ©nĂ©ral de brigade Ă  titre temporaire. Pendant l’exode qui suit, il est sous-secrĂ©taire d’État Ă  la Guerre et Ă  la DĂ©fense nationale dans le gouvernement Reynaud.

Rejetant l’armistice demandĂ© par PĂ©tain Ă  l’Allemagne nazie, il lance de Londres, Ă  la BBC, l’« appel du 18 Juin », qui incite le peuple français Ă  rĂ©sister et Ă  rejoindre les Forces françaises libres. CondamnĂ© Ă  mort par contumace et dĂ©clarĂ© dĂ©chu de la nationalitĂ© française par le rĂ©gime de Vichy, il entend incarner la lĂ©gitimitĂ© de la France et ĂȘtre reconnu en tant que puissance par les AlliĂ©s. Ne contrĂŽlant que quelques colonies, mais reconnu par la RĂ©sistance, il entretient des relations froides avec Franklin Roosevelt, mais bĂ©nĂ©ficie gĂ©nĂ©ralement de l’appui de Winston Churchill. En 1943, il fusionne la France libre au sein du ComitĂ© français de libĂ©ration nationale, dont il finit par prendre la direction. Il dirige le pays Ă  partir de la LibĂ©ration ; favorable Ă  un pouvoir exĂ©cutif fort, il s’oppose aux projets parlementaires et dĂ©missionne en 1946. Il fonde l’annĂ©e suivante le Rassemblement du peuple français (RPF), mais son refus de tout compromis avec le « rĂ©gime des partis » l’Ă©carte de toute responsabilitĂ©.

Il revient au pouvoir aprĂšs la crise de mai 1958, dans le cadre de la guerre d’AlgĂ©rie. Investi prĂ©sident du Conseil, il fait approuver la CinquiĂšme RĂ©publique par un rĂ©fĂ©rendum. Élu prĂ©sident de la RĂ©publique par un collĂšge Ă©largi de grands Ă©lecteurs, il prĂŽne une « politique de grandeur » de la France. Il affermit les institutions, la monnaie (nouveau franc) et donne un rĂŽle de troisiĂšme voie Ă©conomique Ă  un État planificateur et modernisateur de l’industrie. Il renonce par Ă©tapes Ă  l’AlgĂ©rie française malgrĂ© l’opposition des pieds-noirs et des militaires, qui avaient favorisĂ© son retour. Il poursuit la dĂ©colonisation de l’Afrique noire et y maintient l’influence française. En rupture avec le fĂ©dĂ©ralisme europĂ©en et le partage de Yalta, de Gaulle dĂ©fend l’« indĂ©pendance nationale » : il prĂ©conise une « Europe des nations » impliquant la rĂ©conciliation franco-allemande et qui irait « de l’Atlantique Ă  l’Oural », rĂ©alise la force de dissuasion nuclĂ©aire française, retire la France du commandement militaire de l’OTAN, oppose un veto Ă  l’entrĂ©e du Royaume-Uni dans la CommunautĂ© europĂ©enne, soutient le « QuĂ©bec libre », condamne la guerre du ViĂȘt Nam et reconnaĂźt la Chine communiste.

Sa vision du pouvoir, c’est-Ă -dire un chef directement approuvĂ© par la Nation, l’oppose aux partis communiste, socialiste et centristes pro-europĂ©ens. Ces formations critiquent un style de gouvernance trop personnel, voire un « coup d’État permanent », selon la formule du socialiste François Mitterrand, contre lequel de Gaulle est rĂ©Ă©lu en 1965 au suffrage universel direct — un mode de scrutin qu’il a fait adopter par rĂ©fĂ©rendum en 1962 Ă  la suite de l’attentat du Petit-Clamart le visant. Il surmonte la crise de Mai 68 aprĂšs avoir semblĂ© se retirer, convoquant des Ă©lections lĂ©gislatives qui envoient une Ă©crasante majoritĂ© gaulliste Ă  l’AssemblĂ©e nationale. Mais en 1969, il engage son mandat sur un rĂ©fĂ©rendum (sur la rĂ©forme du SĂ©nat et la rĂ©gionalisation) et dĂ©missionne aprĂšs la victoire du « non ». Il se retire dans sa propriĂ©tĂ© de Colombey-les-Deux-Églises, oĂč il meurt dix-huit mois plus tard.

ConsidĂ©rĂ© comme l’un des dirigeants français les plus influents de l’histoire, Charles de Gaulle est aussi un Ă©crivain de renom. Il laisse notamment des MĂ©moires de guerre, oĂč il affirme s’ĂȘtre toujours « fait une certaine idĂ©e de la France », jugeant que « la France ne peut ĂȘtre la France sans la grandeur ». Si sa prĂ©sidence ne fut pas exempte de contestations, il apparaĂźt, plus d’un demi-siĂšcle aprĂšs sa mort, comme une figure morale toujours omniprĂ©sente dans la vie politique de la CinquiĂšme RĂ©publique, la quasi-totalitĂ© de la classe politique lui rendant hommage et revendiquant Ă  divers degrĂ©s son hĂ©ritage, au-delĂ  de la seule droite gaulliste.