Livres sur l’ Empire ottoman 🔝

Vous avez cherché un livre sur l’ Empire ottoman cependant pensez-vous toujours lequel acheter?

Ne vous inquiétez pas Livres a lire a élaboré pour vous une classement des indispensables livres achetables en ligne.

🏆 Meilleuers livres sur l’ Empire ottoman : guide d’achat

Le divan d'Istanbul: Brêve histoire de l'Empire Ottoman

Le divan d'Istanbul: Brêve histoire de l'Empire Ottoman
31 Critiques

  • Barbero, Alessandro (Author)

L'Empire ottoman et l'Europe

L'Empire ottoman et l'Europe
22 Critiques

  • SOLNON, Jean-François (Author)

Petit rappel sur la naissance des conflits du Moyen-Orient.: Les conséquences de la chute de l'Empire Ottoman.

Petit rappel sur la naissance des conflits du Moyen-Orient.: Les conséquences de la chute de l'Empire Ottoman.
2 Critiques

  • Camara, Bangaly (Author)

Etudes Sur Les Tchinghianes Ou Bohemiens De L’empire Ottoman/ Studies on the Tchinghianes or Bohemians of the Ottoman Empire

Etudes Sur Les Tchinghianes Ou Bohemiens De L’empire Ottoman/ Studies on the Tchinghianes or Bohemians of the Ottoman Empire

  • Paspati, Alexandre (Author)

Histoire de l'Empire ottoman, depuis son origine jusqu'à nos jours. Tome 11 (Éd.1835-1843)

Histoire de l'Empire ottoman, depuis son origine jusqu'à nos jours. Tome 11 (Éd.1835-1843)

  • Histoire de l'Empire ottoman, depuis son origine jusqu'à nos jours. Tome 11 (Éd.1835-1843)
  • Hammer-Purgstall, Joseph von (Author)

🥇Meilleuer livre sur l’ Empire ottoman: l’incontournable

Sélectionnez le meilleur livre sur l’ Empire ottoman peut être un peu plus compliqué que semble. Cela dit, basé sur avis des lecteurs, Etudes Sur Les Tchinghianes Ou au prix de 214,62 EUR est le meilleur livre présent sur Amazon :

Meilleuer
Etudes Sur Les Tchinghianes Ou Bohemiens De L’empire Ottoman/ Studies on the Tchinghianes or Bohemians of the Ottoman Empire

Etudes Sur Les Tchinghianes Ou Bohemiens De L’empire Ottoman/ Studies on the Tchinghianes or Bohemians of the Ottoman Empire

  • Paspati, Alexandre (Author)

Pourquoi acheter livres sur l’ Empire ottoman en ligne?

De nos jours, la plupart d’entre nous recherche sur internet livre sur l’ Empire ottoman avant de se procurer un produit. Il y a une multitude de sites ecommerce spécifiques sur Histoire toutefois, grâce à notre sélection, acquérir livres sur l’ Empire ottoman ne prendra que quelques clics. D’ailleurs, vous pourrez facilement vérifier les avis d’autres acheteurs. Nous sélectionnons uniquement les produits qui ont obtenu les meilleures critiques.

Livraison à domicile

Commandez votre livre en quelques secondes depuis votre téléphone, votre tablet ou votre laptop et recevez votre commande au plus vite chez vous. Bénéficiez de la chance de recevoir votre produit sans devoir vous rendre en magasin. Le produit sera livré directement chez vous sous peu. Les coûts de livraison sont offerts dans la plupart des offres que nous sélectionnons. Pour les produits Prime cela sera fait en 24/48 heures.

 

L’Empire ottoman (en turc ottoman : دولت عليه عثمانیه / devlet-i ʿaliyye-i ʿos̲mâniyye, littéralement « l’État ottoman exalté » ; en turc : Osmanlı İmparatorluğu ou Osmanlı Devleti), connu historiquement en Europe de l’Ouest comme l’Empire turc[5], la Turquie ottomane, ou simplement la Turquie[8], est un empire fondé à la fin du XIIIe siècle au nord-ouest de l’Anatolie, dans la commune de Söğüt (actuelle province de Bilecik), par le chef tribal oghouze Osman Ier. Après 1354, les Ottomans entrèrent en Europe, et, avec la conquête des Balkans, le Beylik ottoman se transforma en un empire transcontinental. Après l’avoir encerclé puis réduit à sa capitale et à quelques lambeaux, les Ottomans mirent fin à l’Empire byzantin en 1453 par la conquête de Constantinople sous le règne du sultan Mehmed II[10].

Aux XVe et XVIe siècles, à son apogée, sous le règne de Soliman Ier le Magnifique, l’Empire ottoman était un empire multinational et multilingue contrôlant une grande partie de l’Europe du Sud-Est, des parties de l’Europe centrale, de l’Asie occidentale, du Caucase et de l’Afrique du Nord. Au début du XVIIe siècle, l’Empire comprenait trente-deux provinces et de nombreux États vassaux. Certains d’entre eux ont ensuite été absorbés par l’Empire ottoman, tandis que d’autres bénéficièrent de divers types d’autonomie au cours des siècles.

Avec Constantinople comme capitale, et le contrôle des terres autour du bassin méditerranéen, l’Empire ottoman fut au centre des interactions entre les mondes oriental et occidental pendant six siècles. Alors que l’on croyait autrefois que l’Empire était entré dans une période de déclin à la suite de la mort de Soliman le Magnifique, cette opinion n’est plus soutenue par la majorité des historiens universitaires. L’Empire continua à maintenir une économie, une société et une armée puissantes et flexibles tout au long du XVIIe et d’une grande partie du XVIIIe siècle,,. Les Ottomans subirent de graves défaites militaires à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle, ce qui les amena à entamer un vaste processus de réforme et de modernisation connu sous le nom de Tanzimat. Ainsi, au cours du XIXe siècle, l’État ottoman était devenu beaucoup plus puissant et organisé malgré de nouvelles pertes territoriales, en particulier dans les Balkans où de nouveaux États émergèrent. L’Empire s’allia à l’Allemagne au début du XXe siècle, espérant échapper à l’isolement diplomatique qui avait contribué à ses récentes pertes territoriales, et s’engagea ainsi dans la Première Guerre mondiale du côté des puissances centrales. Peu préparé à participer à une guerre moderne, l’empire doit également affronter d’importantes tensions internes, en particulier dans ses possessions arabes, avec la révolte arabe de 1916 – 1918. Pendant ce temps, des exactions sont commises par le gouvernement ottoman, dont certaines de nature génocidaire contre les Arméniens[17], les Assyriens, et les Grecs.

La défaite de l’Empire et l’occupation d’une partie de son territoire par les puissances alliées au lendemain de la Première Guerre mondiale entraînèrent sa partition, et la perte de ses territoires du Moyen-Orient divisés entre le Royaume-Uni et la France. Le succès de la guerre d’indépendance turque contre les occupants alliés a conduit à l’émergence de la république de Turquie, dans le cœur de l’Anatolie, et à l’abolition de la monarchie ottomane.