Livres sur l’ histoire du Pakistan 🔝

Vous avez cherché un livre sur l’ histoire du Pakistan cependant vous êtes en train de décider lequel choisir?

Pas de problème Livres a lire a élaboré pour vous une sélection des meilleurs livres achetables en ligne.

🏆 Meilleuers livres sur l’ histoire du Pakistan du moment: guide d’achat

Moi, Malala

Moi, Malala
308 Critiques

  • Yousafzai, Malala (Author)

Le Cachemire dans le conflit indo-pakistanais (1947-2004)

Le Cachemire dans le conflit indo-pakistanais (1947-2004)
3 Critiques

  • Reynolds, Nathalène (Author)

🥇Meilleuer livre sur l’ histoire du Pakistan: notre choix

Sélectionnez le meilleur livre sur l’ histoire du Pakistan pourrait être plus difficile que vous croyez. Pourtant, basé sur notre opinion, Les énigmes de l'histoire de au prix de 21,00 EUR résultats le meilleur livre présent à vendre :

Meilleuer
Les énigmes de l'histoire de France
228 Critiques

Les énigmes de l'histoire de France

  • PETITFILS, Jean-Christian (Director) - COLLECTIF (Author)

Pourquoi acheter livres sur l’ histoire du Pakistan en ligne?

Aujourd’hui, la majorité d’entre nous recherche en ligne le mot-clé livre sur l’ histoire du Pakistan avant d’acquérir un produit. Il y a une multitude de sites ecommerce spécialisés dans Histoire cependant, avec notre classement, acquérir livres sur l’ histoire du Pakistan ne prendra que quelques clics. En plus, vous pourrez rapidement consulter les retours d’autres acheteurs. Nous proposons exclusivement les produits qui ont obtenu les meilleures notes.

Livraison à domicile

Achetez votre livre confortablement depuis votre téléphone, votre tablet ou votre laptop et recevez votre produit rapidement chez vous. Profitez de la l’opportunité de recevoir votre produit sans devoir vous rendre en magasin. Le produit est livré directement chez vous en peu de temps. Les coûts de livraison sont gratuit dans la grande majorité des offres que nous sélectionnons. Pour des milliers de produits Prime la livraison sera effectuée en 24/48 heures.

 

L’histoire du Pakistan débute avec l’idée de la création d’une nation pour les musulmans du sous-continent indien sous le Raj britannique, avec l’influence d’intellectuels et de la Ligue musulmane. Le Pakistan est créé dans la nuit 14 au au cours de la partition des Indes. Il est alors constitué de deux parties, communément appelées Pakistan occidental et Pakistan oriental, séparées entre elles par quelque 1700 kilomètres de territoire indien.

Depuis sa fondation, le pays a connu surtout une instabilité politique récurrente, à quoi s’ajoute une forte influence de l’armée. Son histoire est marquée par trois coups d’État militaires et des périodes de démocratie instable. En outre, depuis sa création, il entretient des relations tendues avec l’Inde en raison de prétentions territoriales concurrentes sur le Cachemire, les deux pays s’étant affrontés à travers trois guerres successives. En 1971, le Pakistan se trouve réduit à sa partie occidentale au terme de la guerre d’indépendance du Bangladesh. Depuis 2004, le pays fait face à une insurrection islamiste.

Entre 1947 et 1958, sept Premiers ministres se succèdent avant que le chef de l’armée Ayub Khan mène un coup d’État. Sous la pression d’un mouvement populaire, il quitte le pouvoir en 1969 mais le cède à un autre militaire, Yahya Khan. En 1971, l’armée abandonne le pouvoir à Zulfikar Ali Bhutto qui rétablit un régime civil et mène une politique socialiste en s’appuyant sur le Parti du peuple pakistanais (PPP), qui remporte les premières élections libres. Bhutto est cependant pendu après le coup d’État militaire de 1977 conduit par le général Zia, qui va par la suite islamiser en profondeur la société.

Après la mort de Zia en 1988, le pays connait une phase démocratique instable. Durant près de dix ans, gouvernements de Benazir Bhutto, fille d’Ali Bhutto, et de Nawaz Sharif se succèdent sans jamais parvenir à la fin de leur mandat. Le second est renversé en 1999 par un nouveau coup d’État du chef de l’armée Pervez Musharraf. Ce troisième régime militaire est le plus court. Confronté à l’union de l’opposition et au mouvement des avocats, Musharraf est contraint de démissionner en 2008. S’ouvre alors une nouvelle période démocratique plus stable, même si les militaires conservent une forte influence. En 2013, le PPP achève un mandat de cinq ans puis la Ligue musulmane de Nawaz Sharif fait de même en 2018.