Livres sur l’ apartheid 🔝

Vous avez cherché un livre sur l’ apartheid mais vous êtes en train de décider lequel choisir?

Pour cette raison Livres a lire a élaboré pour vous une classement des à lire absolument livres achetables en ligne.

🏆 Meilleuers livres sur l’ apartheid : guide d’achat

L'Enfant n'est pas mort

L'Enfant n'est pas mort

  • Nimrod (Author)

Dread Poetry and Freedom: Linton Kwesi Johnson and the Unfinished Revolution (English Edition)

Dread Poetry and Freedom: Linton Kwesi Johnson and the Unfinished Revolution (English Edition)

  • Austin, David (Author)

Aux origines de l'apartheid

Aux origines de l'apartheid

  • Teulié, Gilles (Author)

VOIX DU NORD (LA) [No 15505] du 28/04/1994 - NORD PAS DE CALAIS - AMENAGEMENT DU TERRITOIRE - FEU VERT POUR L EUROPE - PAR BRUNO VOUTIERS TUNNEL SOUS LA MANCHE - ON ATTEND LE VISA - PAR JF GINTZBURGER ET B SPIERS LA MORT DE FERDINAND BEGHIN L EMPEREUR DU SUCRE BOURSE - LA FAMILLE POLLET REAFFIRME SON ACCORD SUR LA FUSION - PAR PHILIPPE HOCHARD DES MILLIONS D ELECTEURS TOURNENT LA PAGE DE L APARTHEID - UNE ERE NOUVELLE POUR L AFRIQUE DU SUDE BOSNIE - RENOUER LE FIL DES NEGOCIATIONS ET RETABLIR UN

VOIX DU NORD (LA) [No 15505] du 28/04/1994 - NORD PAS DE CALAIS - AMENAGEMENT DU TERRITOIRE - FEU VERT POUR L EUROPE - PAR BRUNO VOUTIERS TUNNEL SOUS LA MANCHE - ON ATTEND LE VISA - PAR JF GINTZBURGER ET B SPIERS LA MORT DE FERDINAND BEGHIN L EMPEREUR DU SUCRE BOURSE - LA FAMILLE POLLET REAFFIRME SON ACCORD SUR LA FUSION - PAR PHILIPPE HOCHARD DES MILLIONS D ELECTEURS TOURNENT LA PAGE DE L APARTHEID - UNE ERE NOUVELLE POUR L AFRIQUE DU SUDE BOSNIE - RENOUER LE FIL DES NEGOCIATIONS ET RETABLIR UN

  • Collectif (Author)

HUMANITE (L') [No 13629] du 14/06/1988 - AVENUE DE LA PAIX A NEW YORK - MANIFESTATION POUR LE DESARMEMENT - APRES LES ELECTIONS LEGISLATIVES - LES URGENCES - LE COMITE CENTRAL SE REUNIRA - LA SECU - ZAIKOV CONTRE LES DEMAGOGUES - REHABILITATIONS EN U.R.S.S. - TOURS - L'AFFAIRE PROTEX COMMENCE - 50 000 CONTRE L'APARTHEID A AMSTERDAM - LE TRICENTENAIRE DE DESCARTES - MISS MOSCOU - MARIA KALININA - OXANA ET ELENA - DECES DE ANDRE GREGOIRE - MESSAGE DE MARCHAIS - ROLAND LEROY SUR

HUMANITE (L') [No 13629] du 14/06/1988 - AVENUE DE LA PAIX A NEW YORK - MANIFESTATION POUR LE DESARMEMENT - APRES LES ELECTIONS LEGISLATIVES - LES URGENCES - LE COMITE CENTRAL SE REUNIRA - LA SECU - ZAIKOV CONTRE LES DEMAGOGUES - REHABILITATIONS EN U.R.S.S. - TOURS - L'AFFAIRE PROTEX COMMENCE - 50 000 CONTRE L'APARTHEID A AMSTERDAM - LE TRICENTENAIRE DE DESCARTES - MISS MOSCOU - MARIA KALININA - OXANA ET ELENA - DECES DE ANDRE GREGOIRE - MESSAGE DE MARCHAIS - ROLAND LEROY SUR

  • Collectif (Author)

🥇Meilleuer livre sur l’ apartheid: l’incontournable

Choisissez le meilleur livre sur l’ apartheid peut être un peu plus compliqué que semble. Pourtant, basé sur opinion des lecteurs, L'Enfant n'est pas mort au prix de 15,50 EUR est le meilleur livre disponible à vendre :

Meilleuer
L'Enfant n'est pas mort

L'Enfant n'est pas mort

  • Nimrod (Author)

Pourquoi acheter livres sur l’ apartheid en ligne?

De nos jours, la plupart d’entre nous recherche sur le Web le terme livre sur l’ apartheid avant de se procurer un produit. Il y a une multitude de sites e-commerce spécifiques sur Histoire mais, avec notre classement, acheter livres sur l’ apartheid nécessitera seulement quelques clics. D’ailleurs, vous pourrez rapidement vérifier les avis d’autres acheteurs. Nous proposons uniquement les produits qui ont obtenu les meilleures critiques.

Livraison à domicile

Achetez votre livre en quelques secondes depuis votre smartphone, votre tablet ou votre ordinateur portable et recevez votre produit rapidement chez vous. Profitez de la possibilité de vous faire livrer votre commande sans vous déplacer en magasin. Le produit est livré à votre domicile sous peu. Les frais d’expédition sont gratuit dans la plupart des offres que nous choisissons. Pour des milliers de produits Prime cela sera fait en 24/48 heures.

 

L’apartheid (mot afrikaans partiellement dérivé du français, signifiant « séparation, mise à part »[1]) était une politique de « développement séparé » (afsonderlike ontwikkeling) affectant, selon des critères raciaux ou ethniques, les populations du pays dans des zones géographiques déterminées. Il fut conceptualisé et introduit à partir de 1948 en Afrique du Sud (Union d’Afrique du Sud, puis République d’Afrique du Sud) par le Parti national, puis aboli le .
La politique d’apartheid se voulait l’aboutissement institutionnel d’une politique et d’une pratique jusque-là empirique de ségrégation raciale (Pass-laws, baasskap et colour bar), élaborée en Afrique du Sud depuis la fondation par la Compagnie néerlandaise des Indes orientales de la colonie du Cap en 1652. Avec l’apartheid, le rattachement territorial (puis la nationalité) et le statut social dépendaient du statut racial de l’individu. L’apartheid a également été appliqué de 1959 à 1979 dans le Sud-Ouest africain (actuelle Namibie), alors administré par l’Afrique du Sud.

La politique d’apartheid fut le « résultat de l’anxiété historique des Afrikaners obsédés par leur peur d’être engloutis par la masse des peuples noirs environnants ». Les lois rigides qui en résultèrent, « dictées par une minorité blanche dynamique obsédée par sa survie » en tant que nation distincte, furent ainsi le résultat d’une confrontation, sur une même aire géographique, d’une société sur-développée, intégrée au premier monde avec une société de subsistance, encore dans le tiers monde, manifestant le refus de l’intégration des premiers avec les seconds[3].

Après le massacre de Sharpeville en 1960 et dans le contexte de la décolonisation, les critiques internationales contre l’apartheid commencent à prendre de l’ampleur (exclusion de l’Organisation mondiale de la santé, du bureau international du travail puis du comité international olympique, retrait du mandat sur le Sud-Ouest africain). Mais ce n’est qu’après les émeutes de Soweto en 1976 que des sanctions internationales contraignantes (embargo sur les ventes d’armes) sont imposées par le Conseil de sécurité des Nations unies contre l’Afrique du Sud. Les réformes entamées sous les gouvernements de Pieter Botha (autorisation de syndicats non blancs puis mixtes, abolition des emplois réservés, nouvelle constitution ré-instaurant de droits politiques aux indiens et aux métis, abolition de la loi sur les laissez-passer et de celle interdisant les mariages mixtes, ouverture des lieux publics à toutes les communautés) ne suffisent pas à enrayer la multiplication des sanctions internationales bilatérales (restrictions diplomatiques ou commerciales, embargo sur les importations de charbon, refus d’exportation de technologies) tandis que les townships deviennent ingouvernables.

À la suite de l’arrivée au pouvoir en du président Frederik de Klerk et à la libération, après vingt-sept années d’emprisonnement, le , de Nelson Mandela, chef de file de la lutte contre l’apartheid, les dernières lois piliers de l’apartheid (notamment le group Areas Act et le Population Registration Act) sont abolies en juin 1991. Les négociations constitutionnelles (CODESA) menées entre le gouvernement, le congrès national africain, le parti national et les principaux partis politiques sud-africains aboutissent à l’élaboration d’une constitution intérimaire, aux premières élections parlementaires non raciales au suffrage universel () et à l’élection de Nelson Mandela comme premier président noir d’Afrique du Sud le .

Pour avoir pacifiquement mis fin à la politique d’apartheid et entamé des négociations politiques, Nelson Mandela et Frederik de Klerk reçoivent conjointement le Prix Nobel de la paix en 1993.